Colloque insurrectionnel

 

Dans les cieux flamboyants de Varsovie                                             — Par la faim, le typhus et l’épouvante !

Deux âmes se souviennent de leur vie                                                  — Oh ! Même mort, l’holocauste me hante.

Elles taisent leurs cris pour embrasser                                                — Tu as péri en héros, rue Mila.

Un peuple tout entier ressuscité                                                            — Soit ! C’était moins cruel qu’à Treblinka.

Dans les cieux flamboyants de Varsovie                                             — Oui. Le diesel du nazi ne te gaze !

Deux spectres raniment la juiverie :                                                       Tu es mort au combat, fier ashkénaze.
 

— Mordechaj, te souviens-tu de l’enfer ?                                               S'élève la conscience du martyr,

— Il tuait, Marek, au coeur de l’hiver.                                                      Par-dessus le mur s’échappe un zéphyr.
 

© Clovis 2019

                                           (en hommage à Mordechaj Anielewicz et Marek Edelman)

                  
Notes :  -  Le 8 mai 1943, MordechaÏ Anielewicz est acculé dans son abri de la rue Mila.
                   Son dernier acte héroïque au combat est double :  Il tue son amie puis retourne l’arme contre lui.


                Marek Edelman survit († 2009) et témoigne : « Mémoires du ghetto de Varsovie » (entretiens avec Hanna Krall)

 

  •  Liens :  « Lectures communes autour de l’holocauste »  - blog de Passage à l’Est ! - projet   - récapitulatif
                                                                                                       - blog de Et si on bouquinait ? bilan
     
 

      haut                                                                

  • 5 votes. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire

Anti-spam