L'Abbe              Prix Nobel… 

    A toi le « Prix Nobel de l’Amour, de l’Humain » !

    Toi l’insurgé de Dieu, pèlerin d’Emmaüs,

    Disciple guidé par la gloire de Vénus,

    Berger gardien des cœurs, sauveur de ton prochain,
 

    Apôtre du secours, qui toujours tends ta main,

    Menant le gueux vers l’étoile de conscience,

    Le traîne-misère vers la foi, l’espérance,

    En partage de Toi, de ta joie, de ton pain.
 

    Tu fais construire un toit au pauvre qui a faim,

    Lui offres ta pitié, et il te remercie

    Pour ta grande bonté, pour celle de Lucie,

    En bon compagnon, en chiffonnier, en biffin.
 

    Lors, l’indigent apprend l’espoir du lendemain

    A autre mendiant, misérable guenille,

    Qui parvient au bout de sa route à la godille,

    Et fait de son ancien désespoir un soutien.
 

    En détresse, en amour, tu vis et meurs en vain.

    Père Henri Grouès, père de charité,
    Pour plus de justice, plus de fraternité,
    Tu fais don de Toi au Seigneur, en voeu de fin.

 

       Chiffonniers

     ___________

    Pour que l’honneur, messieurs les puissants de la Terre,

    Vous récupère… allez saluer l’abbé Pierre.

© Clovis 2021

 

 

      haut                                                                  

  • 7 votes. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire

Anti-spam