Un vieux zef de noroît

 

 

La lune plonge un halo blafard

Sur les flots sombres du raz Blanchard

Une figure de proue écume

De verdâtres gerbes d’amertume

 L’ étrave fend les remous de l’onde

 S’ébranle à la lame furibonde

 Les marins s’ agrippent au plat-bord

 Le dragueur roule de bord en bord

 

 

 

 

 

 

 

Dans les faubourgs du port de Cherbourg

Aux dernières brumailles du jour

S’arriment un mousse, un vieux mataf

Aux comptoirs branlants, rue de la soif

 

Au bout du quai, une gaupe en bringue

Traîne le matelot au bastringue

Quémande une pitance, une chope

Dégueule sa vie comme on écope. 

© Clovis 2021

 

haut

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam